RECUEIL DE PRATIQUES DE GESTION FAVORISANT LA RÉUSSITE

Le Recueil de pratiques des directions d’écoles secondaires favorisant la réussite des élèves vise à fournir aux directions d’écoles secondaires des éléments éprouvés pour alimenter l’analyse de leur approche de gestion en vue de favoriser la réussite et la persévérance des élèves.

Le rôle du CTREQ

Le CTREQ collabore à la diffusion de l’étude réalisée par Collerette, Pelletier et Turcotte (2013).

Le recueil

Sans recenser l’ensemble des pratiques de gestion des directions et des caractéristiques des écoles qui favorisent la réussite et la persévérance des élèves, cet ouvrage recense du moins les pratiques qui ont fait leurs preuves, des façons de faire qui, normalement, favorisent la réussite et la persévérance des élèves. Aucune des pratiques décrites ne peut à elle seule faire la différence dans une école. C’est leur cumul et leur intégration dans une approche adaptée à la situation de l’école qui devraient produire un impact significatif.

Le recueil est composé de trois parties :

  • une synthèse des connaissances scientifiques sur les pratiques de gestion favorisant la réussite des élèves;
  • les faits saillants de l’étude menée dans six écoles secondaires de l’Estrie;
  • un questionnaire d’analyse des pratiques de gestion.

Une étude réalisée dans six écoles secondaires de l’Estrie

Réalisée de 2009 à 2012 dans six écoles secondaires de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke et de la Commission scolaire des Hauts-Cantons, l’étude visait à recenser les pratiques de gestion associées à une meilleure réussite et à la persévérance des élèves.

78 pratiques et attitudes de la direction ou caractéristiques de la vie dans l’école ont été explorées.

Quelques résultats

  • 25 pratiques sont plus fortement associées à la réussite et à la persévérance des élèves.
  • Les pratiques qui contribuent à la réduction du taux d’échec sont celles qui mettent l’accent sur les pratiques pédagogiques et sur le suivi des résultats des élèves.
  • Les pratiques qui contribuent à la hausse des résultats scolaires sont celles qui assurent un milieu de vie harmonieux et respectueux pour les élèves.
  • Les attitudes les plus fortement associées à la réussite des élèves concernent la direction d’établissement et l’affirmation dans de son rôle de leader.
  • Les caractéristiques de l’école les plus fortement associées à la réussite portent sur l’encadrement des comportements des élèves.

Les pratiques de gestion qui contribuent le plus à une perception positive de l’école par les élèves sont les suivantes :

  • Instaurer un milieu de vie agréable pour les élèves,
  • Faire des visites de classe;
  • Contrer les préjugés, les étiquettes et les attitudes discriminatoires à l’endroit des élèves;
  • Communiquer efficacement avec eux et se montrer attentif à leurs préoccupations.

Les caractéristiques de l’école qui contribuent le plus à une perception positive du milieu par les élèves sont :

  • La clarté et la pertinence des règles relatives au comportement des élèves;
  • La collaboration entre enseignants;
  • L’amélioration de leurs pratiques pédagogiques.

Une plus grande importance accordée par le personnel enseignant à ses pratiques d’enseignement et au suivi des résultats des élèves plutôt qu’à son cadre de travail contribuerait aussi à de meilleurs résultats pour les élèves et à moins d’échecs scolaires (selon la perception de la direction).

 
Publicités

A propos stevebissonnette2012

Monsieur Steve Bissonnette est professeur à l'Unité d'enseignement et de recherche en éducation à la TÉLUQ depuis juin 2012. Au cours des quatre années précédentes, il a également été professeur et directeur adjoint au Département de psychoéducation de l'Université du Québec en Outaouais (UQO) au campus de Saint-Jérôme. Son domaine de spécialisation est l'intervention en milieu scolaire. Il a travaillé, pendant plus de 25 ans, auprès des élèves en difficulté et du personnel scolaire dans les écoles des niveaux élémentaire et secondaire ainsi qu'en Centre Jeunesse. Le professeur de la TÉLUQ s'intéresse aux travaux sur l'efficacité de l'enseignement et des écoles, à l'enseignement explicite, à la gestion efficace de la classe et des comportements dans l'école ainsi qu'aux approches et moyens pédagogiques favorisant la réussite des élèves en trouble de comportement et de ceux ayant des difficultés d'apprentissage. De plus, monsieur Bissonnette est le premier chercheur canadien dont les travaux portent spécifiquement sur l'implantation du système le Soutien au Comportement Positif (SCP) ou Positive Behavioral Interventions and Supports (PBIS) dans les écoles francophones, particulièrement dans les écoles québécoises. À ce sujet, monsieur Bissonnette travaille en étroite collboration avec le centre Boscoville2000 à l'élaboration d'un modèle de réponse à l'intervention comportementale (RAIC) en contexte scolaire. Le professeur de la TELUQ a prononcé plus de 300 communications dans divers congrès et colloques en éducation et participé à la rédaction de plus de 70 publications sur le thème de l'efficacité de l'enseignement et des écoles, dont Comment enseigne-t-on dans les écoles efficaces? (2006); Échec scolaire et réforme éducative (2005) et son dernier ouvrage Enseignement explicite et réussite des élèves (2013). Au printemps 2012, monsieur Bissonnette a reçu, des étudiants en psychoéducation de l'UQO au campus de Saint-Jérôme, une mention d'honneur pour la qualité de son enseignement. Monsieur Bissonnette est membre de l'Ordre des psychoéducateurs et des psychoéducatrices du Québec (OPPQ) et chercheur associé au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE).
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.