COURS L’ENSEIGNEMENT EFFICACE : FONDEMENTS ET PRATIQUES – VOLET ENSEIGNEMENT : DÉMARRAGE D’UNE COHORTE DE 70 ENSEIGNANTS À LA C. S. MARGUERITE-BOURGEOYS

À la suite des résultats concluants d’un projet pilote réalisé en
2012-2013, qui a permis de former une quinzaine d’enseignants du secondaire et de se doter de sa propre équipe de chargés d’encadrement, la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB)a décidé d’élargir l’offre de formation en enseignement efficace à un groupe de 70 enseignants des niveaux primaire et secondaire pour 2013-2014.

En partenariat avec Monsieur Dominic Bertrand, directeur général adjoint du Réseau C de la CSMB, trois étapes ont été prévues pour le pilotage de ce projet.

Tout d’abord, le 25 septembre dernier, le professeurSteve Bissonnette, de l’Unité d’enseignement et de recherche Éducation, a offert une conférence de sensibilisation à l’enseignement efficace à environ 
650 enseignants de la commission scolaire.

Tel que mentionné par Monsieur Bertrand, le franc succès obtenu par la conférence du professeur Bissonnette a fait en sorte qu’environ 150 enseignants ont donné leur nom pour suivre le coursL’enseignement efficace : fondements et pratiques – volet Enseignement, offert par l’UER Éducation.

Puis, le 3 octobre dernier, le professeur responsable du cours, Mario Richard, lui aussi de l’UER Éducation, rencontrait à Montréal les 70 enseignants qui ont été sélectionnés par leurs directions pour procéder à l’inscription et au démarrage du cours.

Compte tenu que l’encadrement des enseignants sera assumé par des ressources de la commission scolaire qu’il a formées l’an dernier, le professeur Richard a convenu avec Monsieur Bertrand de limiter le nombre d’inscriptions afin de pouvoir assurer un accompagnement de qualité.

Il faut souligner que le cours en enseignement efficace repose sur une démarche d’encadrement hybride combinant l’accompagnement télématique habituel avec trois rencontres de sous-groupes en présentiel, rencontres animées par l’équipe de chargés d’encadrement, sous la supervision du professeur Richard.

En parallèle avec la poursuite du cours à l’intention des enseignants, la troisième étape du projet prévoit la formation de nouveaux chargés d’encadrement durant l’année 2013-2014 afin de pouvoir répondre aux besoins des enseignants qui n’ont pu s’inscrire cette année, faute de ressources pour les accompagner.

Selon le déroulement du projet cette année, il est prévu de doubler le nombre d’inscriptions pour l’an prochain.

Pour la TÉLUQ, le bassin d’enseignants à former est important, puisque avec ses 52 000 élèves et ses quelque 5 000 enseignants, la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys est la seconde plus grande commission scolaire au Québec.

D’ailleurs, pour favoriser le déploiement des stratégies pédagogiques efficaces dans les classes, une cohorte d’une quinzaine de directions d’école de la CSMB suit actuellement le volet Accompagnement du cours en enseignement efficace.


Denis Gilbert
Bureau des communications et des relations publiques

 

Publicités

A propos stevebissonnette2012

Monsieur Steve Bissonnette est professeur à l'Unité d'enseignement et de recherche en éducation à la TÉLUQ depuis juin 2012. Au cours des quatre années précédentes, il a également été professeur et directeur adjoint au Département de psychoéducation de l'Université du Québec en Outaouais (UQO) au campus de Saint-Jérôme. Son domaine de spécialisation est l'intervention en milieu scolaire. Il a travaillé, pendant plus de 25 ans, auprès des élèves en difficulté et du personnel scolaire dans les écoles des niveaux élémentaire et secondaire ainsi qu'en Centre Jeunesse. Le professeur de la TÉLUQ s'intéresse aux travaux sur l'efficacité de l'enseignement et des écoles, à l'enseignement explicite, à la gestion efficace de la classe et des comportements dans l'école ainsi qu'aux approches et moyens pédagogiques favorisant la réussite des élèves en trouble de comportement et de ceux ayant des difficultés d'apprentissage. De plus, monsieur Bissonnette est le premier chercheur canadien dont les travaux portent spécifiquement sur l'implantation du système le Soutien au Comportement Positif (SCP) ou Positive Behavioral Interventions and Supports (PBIS) dans les écoles francophones, particulièrement dans les écoles québécoises. À ce sujet, monsieur Bissonnette travaille en étroite collboration avec le centre Boscoville2000 à l'élaboration d'un modèle de réponse à l'intervention comportementale (RAIC) en contexte scolaire. Le professeur de la TELUQ a prononcé plus de 400 communications dans divers congrès et colloques en éducation et participé à la rédaction de plus de 70 publications sur le thème de l'efficacité de l'enseignement et des écoles, dont Comment enseigne-t-on dans les écoles efficaces? (2006); Échec scolaire et réforme éducative (2005) et son dernier ouvrage L'Enseignement explicite des comportements (2016). Au printemps 2012, monsieur Bissonnette a reçu, des étudiants en psychoéducation de l'UQO au campus de Saint-Jérôme, une mention d'honneur pour la qualité de son enseignement. Monsieur Bissonnette est membre de l'Ordre des psychoéducateurs et des psychoéducatrices du Québec (OPPQ) et chercheur associé au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE).
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.