SIGNATURE D’UNE CONVENTION DE RECHERCHE ENTRE LA TÉLUQ ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES BOIS-FRANCS

Québec, le 24 février 2015 – La TÉLUQ et la Commission scolaire des Bois-Francs viennent de signer une convention de recherche de 26 500 $ pour l’implantation dans deux écoles du système de Soutien au Comportement Positif (SCP) à compter de septembre 2015.

Le SCP est un système de soutien qui met en place une meilleure gestion des comportements afin de créer un milieu propice à l’apprentissage.

« Mon équipe et moi accompagnons actuellement une trentaine d’écoles dans la mise en œuvre du SCP. Les effets positifs du système sur les comportements des élèves sont déjà au rendez-vous! »,  affirme Steve Bissonnette, professeur en sciences de l’éducation à la TÉLUQ et premier chercheur au Canada dont les recherches portent spécifiquement sur l’implantation du SCP dans les écoles. À cet égard, un premier bilan en provenance de 11 écoles primaires et secondaires a montré une réduction d’environ 40 % du nombre d’incidents disciplinaires majeurs au cours des deux premières années d’implantation du système.

De son côté, Jasmine Rochette, directrice des Services éducatifs de la Commission scolaire des Bois-Francs, précise que cette expérimentation s’inscrit dans la priorité accordée par son équipe aux pratiques éprouvées par la recherche. « L’amélioration du milieu de vie de nos élèves doit être une préoccupation continuelle. Favoriser un milieu sain et sécuritaire fait nécessairement partie des pratiques qui favorisent la réussite de nos jeunes », ajoute-t-elle.

Sixième à implanter ce système, la Commission scolaire des Bois-Franc s’ajoute à celles des Chênes, de Portneuf, de la Rivière-Du-Nord, des Laurentides et de Montréal.

La TÉLUQ
Fondée en 1972, la TÉLUQ est la seule université francophone en Amérique du Nord à offrir tous ses cours à distance. Chaque année, c’est près de 20 000 étudiants qui y font leurs études universi­taires, du 1er au 3e cycle. La TÉLUQ se démarque également par sa performance en recherche.

La Commission des Bois-Francs
Évoluant sur le territoire des MRC d’Arthabaska et de L’Érable, la Commission scolaire des Bois-Francs regroupe 1 667 professionnels de l’éducation qui travaillent au développement et à la réussite de ses 13 414 élèves, jeunes et adultes.

Publicités

A propos stevebissonnette2012

Monsieur Steve Bissonnette est professeur à l'Unité d'enseignement et de recherche en éducation à la TÉLUQ depuis juin 2012. Au cours des quatre années précédentes, il a également été professeur et directeur adjoint au Département de psychoéducation de l'Université du Québec en Outaouais (UQO) au campus de Saint-Jérôme. Son domaine de spécialisation est l'intervention en milieu scolaire. Il a travaillé, pendant plus de 25 ans, auprès des élèves en difficulté et du personnel scolaire dans les écoles des niveaux élémentaire et secondaire ainsi qu'en Centre Jeunesse. Le professeur de la TÉLUQ s'intéresse aux travaux sur l'efficacité de l'enseignement et des écoles, à l'enseignement explicite, à la gestion efficace de la classe et des comportements dans l'école ainsi qu'aux approches et moyens pédagogiques favorisant la réussite des élèves en trouble de comportement et de ceux ayant des difficultés d'apprentissage. De plus, monsieur Bissonnette est le premier chercheur canadien dont les travaux portent spécifiquement sur l'implantation du système le Soutien au Comportement Positif (SCP) ou Positive Behavioral Interventions and Supports (PBIS) dans les écoles francophones, particulièrement dans les écoles québécoises. À ce sujet, monsieur Bissonnette travaille en étroite collboration avec le centre Boscoville2000 à l'élaboration d'un modèle de réponse à l'intervention comportementale (RAIC) en contexte scolaire. Le professeur de la TELUQ a prononcé plus de 300 communications dans divers congrès et colloques en éducation et participé à la rédaction de plus de 70 publications sur le thème de l'efficacité de l'enseignement et des écoles, dont Comment enseigne-t-on dans les écoles efficaces? (2006); Échec scolaire et réforme éducative (2005) et son dernier ouvrage Enseignement explicite et réussite des élèves (2013). Au printemps 2012, monsieur Bissonnette a reçu, des étudiants en psychoéducation de l'UQO au campus de Saint-Jérôme, une mention d'honneur pour la qualité de son enseignement. Monsieur Bissonnette est membre de l'Ordre des psychoéducateurs et des psychoéducatrices du Québec (OPPQ) et chercheur associé au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE).
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.